Les séjours au pair

On entend par séjour au pair un séjour en France ou à l’étranger à des fins linguistiques, comprenant d’une part, un ”travail” indemnisé dans une famille consistant dans la réalisation de tâches familiales courantes, et d’autre part, dans la majorité des cas, des cours hebdomadaires.

Les cours sont obligatoires dans certains pays et optionnels dans d’autres. Le participant en est informé préalablement à l’inscription.

Ce séjour s’adresse aux jeunes gens de 18 à 30 ans (27 ans non révolus pour les Etats-Unis) et doit respecter les textes réglementaires du pays d’accueil ; ces textes varient en effet sensiblement d’un pays à l’autre. Des pays tels que les Etats-Unis ont mis en place un ensemble de textes concernant le recrutement, la formation des candidats, le travail à effectuer et l’indemnisation des participants. Cette réglementation émane de l’USDS (United States department of States). En Europe, le Danemark, la France, l’Italie, l’Espagne, et la Norvège ont ratifié l’Accord européen sur le placement au pair (accord de Strasbourg du 24 novembre 1969). Dans d’autres pays au contraire, il ne s’agira que d’un contrat privé ne s’appuyant pas sur une réglementation existante.

La durée minimum est de 2 mois à destination de certains pays d’Europe, l’été, et de 6 mois en cours d’année pour ces mêmes pays ; elle est d’un an pour les Etats-Unis.

Le séjour au pair comprend nécessairement un accueil en famille, en pension complète, avec chambre individuelle, un contrat d’assurance responsabilité civile et maladie, dont une copie sera transmise à l’organisme français et un revenu fixé à l’avance. Les relations entre la famille et le (la) jeune s’inscrivent clairement au départ dans le cadre d’une relation contractuelle et d’échange culturel.

Détail des critères